Le Centre d’histoire sociale des mondes contemporains

Le Centre d’histoire sociale des mondes contemporains, unité mixte de recherche de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et du CNRS (UMR 8058) est issu du Centre d’histoire du syndicalisme fondé en 1966 par Jean Maitron, avec le soutien d’Ernest Labrousse. Il s’intitulait alors Centre d’histoire du syndicalisme et entendait nourrir l’histoire du mouvement ouvrier et social. L’entreprise de sociobiographie du mouvement ouvrier – Dictionnaire Maitron – témoigne de cette orientation initiale qui, tout en se maintenant, a été profondément renouvelée. Au fil des ans, la vocation initiale a été élargie. Le CHS s’est peu à peu affirmé comme l’un des laboratoires de recherche majeurs en histoire contemporaine, soucieux de nourrir l’histoire des sociétés et des rapports sociaux et enregistrant plusieurs mutations historiographiques  : importance à accorder à la question des territoires et aux différentes échelles d’analyse, particulièrement dans une dimension urbaine  ; prise en compte des perspectives coloniales et post-coloniales  ; renouvellement de l’histoire quantitative  ; place de la dimension culturelle dans l’histoire des sociétés  ; internationalisation des questionnements.

Parmi les thématiques de recherche du Centre, l’histoire sociale des représentations est au cœur du projet ANTRACT.

CHS


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.